mercredi 14 décembre 2016

Consultez le résumé des discussions et décisions prises lors du dernier congrès de la Fédération Française d'Aquariophilie

Le congrès de la FFA s'est tenu du 21 au 23 octobre 2016 à Saint-Laurent-sur-Manoire

Pour cette édition 2016 du congrès de la Fédération Française d'Aquariophile, c'est le club "Aquariophilie Discus Périgord" qui, parallèlement avec l'organisation de sa bourse annuelle, accueillait le conseil d'administration pour ses réunions de travail, les conférenciers et les participants à l'assemblée générale.
Les questions abordées ont été nombreuses et les principales sont retracées ci-après.

Après les remises de récompenses au club "A.D.P."


Ministères de l’écologie et de l’agriculture

Il est à noter que les relations existantes avec le ministère de l’écologie sont excellentes, notamment la division faune sauvage captive. Toutes les demandes de renseignements reçoivent une réponse rapide et précise, mis à part le problème de la régularisation des CITES pour lequel la F.F.A. est renvoyée systématiquement vers le parlement européen.
Le président rappelle que certains décrets d’application concernant les arrêtés de 2008 (ministère de l’agriculture) n’ont toujours pas été promulgués.
Il faut aussi remarquer que désormais la FFA est invitée à participer à de nombreuses réunions concernant les activités d’élevages animaliers et qu’elle se trouve être la seule structure représentant les aquariophiles amateurs.

Le Conseil d'Administration de la F.F.A. attend avec intérêt la publication des nouveaux annexes de la CITES afin de connaître le statut de Pterogon kauderni.
Cette tentative de placement en annexe 1 semble être le fait des lobbies anti-élevage. Le but est probablement « d’ouvrir la porte » pour le placement d’autres espèces en annexe 1. En effet, si P. kauderni, espèce qui se reproduit très bien en aquarium, est placé en annexe 1, il va de soi qu’il sera immédiatement demandé que toutes les espèces qui ne se reproduisent pas en aquarium soient également placées en annexe 1.
En fait, les plongeurs estiment que cette espèce n’est absolument pas menacée et que dans certains secteurs elle est même très envahissante. Il est d’ailleurs anormal que ce soit la CEE qui demande l’inscription d’une espèce vivant à plusieurs milliers de kilomètres sur l’annexe 1 CITES. C’est bien la preuve qu’il y a eu des pressions pour cela.
Certaines associations de protection animale sont effectivement dangereuses pour les éleveurs de loisir, notamment les associations dites « véganes » qui souhaitent voir disparaître toute importation d’animaux exotiques.
Le but final de ces associations, qui considèrent l’animal comme l'égal de l’homme, est de supprimer purement et simplement l’utilisation de l’animal à tous niveaux : nourriture, loisirs, travail … Certains aquariophiles pensent que, sur ce problème, nous sommes loin de l’aquariophilie. C’est oublier que les poissons sont bien des « animaux » et le « feuilleton » P. kauderni mais aussi de nombreuses « attaques » antérieures démontrent que nous ne sommes pas à l’abri. Affaire à suivre….

Publications, guides pratiques – Projets


Après la parution du "guide du Discus", qui rencontre un franc succès, l’ouvrage de Michel Tassigny, "la nature, l’aquarium et l’écologie" vient d’être édité. Merci à Michel Tassigny pour la mise à disposition de son travail à la Fédération.

Le CA décide d’éditer pour 2017 le « Guide pratique des poissons d’Amérique tropicale », écrit par Robert Allgayer.

Un ouvrage écrit par P. Ancelot, consacré aux chaetodons, est en projet pour 2018.


Site internet – Wiki Aqua

Le site compte une moyenne mensuelle de 18 000 visites pour près de 117 000 pages vues.
Wikiaqua compte une moyenne mensuelle de près de 800 visites pour près de 9000 pages vues.

Certificat de compétence : projet de création de 2 niveaux

Le certificat de compétence actuel est jugé « compliqué à obtenir » par de nombreux aquariophiles notamment, pour certains, parce qu’il n’apporte rien de concret.
Quelques responsables associatifs ont mis en avant le fait que certains sont rebutés par le fait de devoir s’exprimer par écrit.
Le secrétaire général propose donc un projet élaboré à partir des commentaires recueillis auprès des associations affiliées.
Il peut être envisagé un certificat de compétence sur 2 niveaux, le niveau supérieur (N2) restant l’actuel, le niveau N1 pouvant être attribué après un « examen » consistant en un QCM.
Il est rappelé qu’en Suisse, ce certificat nécessite un stage et qu’il est payant. Il est donc impossible de le prendre comme modèle. Le QCM reste en fait le meilleur choix.
Le certificat de compétence a été lancé afin de répondre instantanément à une éventuelle décision du législateur qui, un jour ou l’autre, sera tenté d'imiter ce qui se passe désormais en Suisse ou en Autriche. La F.F.A. aurait alors une proposition venant des aquariophiles, adaptée aux aquariophiles.
 

Label bourse FFA :

Le CA décide de prendre en compte les commentaires des associations en ce qui concerne la délivrance de ce label à savoir :
La congélation des poissons morts est désormais simplement conseillée. Les cadavres peuvent être détruits après dénaturation à l’eau de javel.
La taille minimale des poissons proposée à la vente est laissée à l’initiative de l’organisateur.
 Le règlement modifié sera adressé aux associations dès que possible.

Il sera remis aux associations organisant une bourse labellisée une affichette informative pré-imprimée sur laquelle les renseignements pourront être indiqués au feutre effaçable à sec et ainsi réutilisable de nombreuses fois.
 

Reconduction de la dotation de recherche

Le CA décide de reconduire l’opération pour 2017.


Reconduction du remboursement des cotisations individuelles par des ouvrages édités par la Fédération

Point sur les adhésions
Les associations fédérées reçoivent des ouvrages imprimés par la F.F.A. en contrepartie des cotisations annuelles.
Le CA décide de reconduire cette opération pour 2017.

Point sur les adhésions
Au jour de l’Assemblée générale, la FFA compte 43 associations affiliées pour 1141 adhérents individuels.

Cotisations 2017
L’Assemblée générale approuve à l’unanimité la proposition du Conseil d’administration concernant le maintien du tarif des cotisations soit :
    •    Droit de gestion : 19 € (offerts la première année) ;
    •    Sections scolaires et universitaires : 40 € ;
    •    Membres individuels des associations affiliées : 6 € ;
    •    Associations nationales spécifiques et forums internet déclarés loi 1901, par tranche de 50 membres : 17 € ;
    •    Forums internet non déclarés loi 1901 : 150 € ;
    •    Section des Aquariophiles Indépendants (SAI) : 10 € ;
    •    Aquariums publics : 150 €.
L’Évaluation forfaitaire concernant l’aide au redémarrage est fixée à :
    •    1,5 €/litre en eau douce et saumâtre ;
    •    2,3 €/litre en eau de mer ;
    •    1,5 €/dm3 pour les aquaterrariums.


Congrès 2017

A ce jour, aucune candidature n'est parvenue pour 2017.
La Société des Aquariophiles de Colmar et Environs s’est proposée pour 2018.

Questions diverses

L’Espagne vient de demander à la CEE l’inscription de la carpe (Cyprinus carpio) sur la liste des espèces invasives. La carpe koï étant elle-même une … carpe, on peut se demander quel sera son statut si l’Europe réagit favorablement à cette demande. La question sera posée au ministère de l’écologie.

Un ancien adhérent du Cercle Aquariophile Jurassien, établit aujourd’hui au Pérou, met en place un programme de reproduction des principales espèces alimentant le marché aquariophile. Il s’agit d’un projet de piscicultures en collaboration avec les populations locales qui pourraient trouver ici une source de revenus complémentaires.
Un appel à financement par l'intermédiaire d'un crowdfunding sera très prochainement lancé.
La FFA fera le relais de cette opération et diffusera toutes informations nécessaires à la réussite de ce projet.
   

ÉLECTIONS

Présentation des candidatures, élection des membres du Conseil d’administration et proclamation des résultats
Philippe ANCELOT, Guy CHOPIN, Dominique LORILLERE sont réélus à l’unanimité de l’Assemblée générale.
René MARTINEZ et François SEMENCE sont élus à l’unanimité de l’Assemblée générale

Nomination sur poste des membres du C.A. suite à l’Assemblée générale

Le Conseil d’administration souhaite la bienvenue à Julie WILLIART, René MARTINEZ, François SEMENCE et Matthieu BOUYSSOU.

    •    Claude VAST : Président d’honneur - Conseiller technique ;
    •    Philippe ANCELOT : Président ;
    •    Robert ALLGAYER : Premier vice-Président ; conseiller scientifique ;
    •    Roland STAUB : Second vice-Président ;
    •    Henri RENARD : Trésorier général – Chargé des relations avec la presse ;
    •    Jean-Jacques LORRIN : Secrétaire général – Webmaster ;
    •    Guy CHOPIN : Trésorier chargé du fond documentaire, du matériel et de la Section des Aquariophiles Indépendants ;
    •    Jean-Jacques ECKERT : Secrétaire chargé des relations avec l’étranger et European Aquarium and Terrarium Association ;
    •    Loïc LE REZOLLIER : Secrétaire chargé de la rédaction d’Aquario Infos ;
    •    Dominique LORILLERE : Secrétaire chargé des manifestations ;
    •    Pierre MOREAU & René MARTINEZ : Secrétaires chargés des relations avec les annonceurs ;
    •    François SEMENCE : Secrétaire chargé de mission.

Délégués régionaux
    •    Claude VAST ; Limousin ;
    •    Dominique LORILLERE : Ile-de-France ;
    •    Serge BLIVET : Pays-de-Loire ;
    •    Henri RENARD : Lorraine ;
    •    Pierre MOREAU : Poitou-Charentes ;
    •    Loïc LE REZOLLIER : Centre ;
    •    Martial POLGE : Languedoc-Roussillon ;
    •    André RITTIMANN : Alsace ;
    •    Frédéric SALMERON : Rhône-Alpes.
    •    Julie WILLIART  & Matthieu BOUYSSOU : Aquitaine



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire