lundi 24 août 2015

Takashi Amano, le maître de l’aquascaping naturel, a tiré sa révérence

Le monde de l’aquascaping vient de perdre son plus prestigieux et talentueux maître : Takashi Amano s’est éteint le 4 août dernier à l’âge de 61 ans des suites d’une maladie.
Photographe paysagiste et designer, Takashi Amano avait créé le concept d’ « Aquarium Naturel » il y a plus de trente ans. Amoureux de la nature, le Japonais voulait que ses paysages aquatiques restent au plus proche de la nature. Son style alliait la sobriété à une simplicité apparente.
Originaire de Niigata, au Japon, il y avait installé ADA, son entreprise d’aquascaping qui l’a fait connaître dans le monde entier.
On lui doit le plus célèbre des concours d’aquascaping : l’International Aquatic Plants Layout Contest, très couru chaque année par des milliers d’aquascapeurs dans le monde.
Sa deuxième passion était la photographie. Photographe émérite d’ailleurs, il était resté fidèle à l’argentique, et notamment au grand format pour capter le plus fidèlement possible tous les détails des scènes qu’il photographiait. Dès 1975, il s’est rendu dans les forêts tropicales de Bornéo, d’Amazonie, d’Afrique de l’Ouest et dans les forêts vierges du Japon pour travailler sur le thème de « Nature intacte ».
La dernière performance de Takashi Amano est l’installation d’un aquascape de 40 mètres de long à l’Oceanario, l’aquarium public de Lisbonne, dans le cadre de l’exposition temporaire « Des forêts submergées ». Cet aquarium de 160 000 litres d’eau devrait être exposé durant trente mois à compter d’avril dernier.

La nouvelle de la disparition de Takashi Amano a suscité une très vive émotion dans le monde l’aquascaping.
Toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches.



"Des poissons dans l'aquarium sont comme des oiseaux dans la forêt, ils en font partie, tout simplement." Takashi Amano

© Chris Lukhaup

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire