lundi 20 avril 2015

Suivez une expédition française à la découverte des poissons du lac Tanganyika


Voyage bio sous-marine organisé par l’association Peau Bleue,
en partenariat avec l’agence Blue Word

 Vue du Lake Shore Lodge, les îles de la baie de Kipili.
Ils sont une petite équipe de sept plongeurs passionnés de biologie subaquatique en partance pour explorer une partie de la côte tanzanienne du lac Tanganyika. Objectif de ce voyage de deux semaines : étudier les poissons du lac, des Cichlidés pour la plupart, dans leur milieux naturel et tenter d’approfondir les connaissances que ces passionnés ont sur les relations entre les différentes espèces de poissons et leurs milieux de vie.
Le lac Tanganyika : un biotope très singulier qui s’apparente à une mer par ses dimensions et par les différents milieux écologiques offerts, peuplé d’une faune piscicole non moins étonnante et particulièrement diversifiée. La comparaison avec les poissons marins mieux connus des plongeurs pourra permettre par exemple d’identifier des équivalences écologiques.
Pour certains d’entre eux, c’est l’aquariophilie qui a fait naître cet intérêt pour le lac Tanganyika. Ils espèrent y retrouver de vieilles connaissances qui ne seront pas entravés par quatre parois de verre : les Cyphotilapia, bien sûr, mais aussi des Cichlidés conchylicoles, les Neolamprologus, les Tropheus... Sans oublier les inconnus du commerce aquariophile : sardines du Tanganyika, crabes, crevettes, le majestueux Boulangerochromis microlepis et peut-être le grand Lates angustifrons.

Pour les plongeurs non aquariophiles, l’intérêt est de faire un voyage différent, exploratoire, à la rencontre d’une faune totalement inconnue pour certains d’entre eux.

Leurs sites d’exploration et d’études se situeront aux alentours de Kipili et des îles avoisinantes : Ulwile, Mvuna, Kelenge, Nkondwe. Nous vous donnons rendez-vous d’ici quelques jours depuis leur hébergement : le Lake Shore Lodge (http://lakeshoretz.com). Et en attendant, quelques photos pour vous mettre en appétit.




"Nursery" : un site peu profond de l'île de Mvuna.



Un banc de Petrochromis fasciolatus sur un éboulis rocheux.    

Neolamprologus sexfasciatus, en aquarium.    

Xenotilapia boulengeri, habitant des fonds de sable.    
Cyphotilapia giberrosa, en aquarium : les plongeurs ont hâte de le découvrir dans son milieu à Kipili !    








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire