lundi 20 avril 2015

Suivez : A la découverte des poissons du lac Tanganyika

Reportage sur le voyage bio sous-marine organisé par l’association peau Bleue en partenariat avec l’agence Blue Word
Quelques nouvelles des sept plongeurs partis à la découverte du lac Tanganyika.
"Jeudi 16 avril 2015
Nous poursuivons notre exploration du lac Tanganyika et en tant qu’ancien aquariophile je tenais à retrouver dans la nature certaines espèces qui m’avaient procuré une grande satisfaction : Neolamprologus brevis et Neolamprologus ocellatus. Lors de notre première plongée d’hier, l’eau était trouble et nous n’avons pas trouvé le tombant rocheux annoncé par l’équipage du bateau. A la place, nous avons évolué sur un fond de sable de granite, très semblable au quartzite des aquariophiles, mélangé à du sable très fin et parsemé de coquilles vides. Deux espèces conchylicoles dominantes occupent cet habitat : « Lamprologus » callipterus et probablement Lamprologus brevis (nous nous basons sur le dernier ouvrage de Ad. Konings pour la détermination des espèces). De temps en temps, nous repérons un poisson appartenant au groupe Lamprologus ocellatus, ainsi qu’une espèce qu’il nous reste probablement à identifier.
En repartant, nous croisons une grande barque en bois équipée pour la collecte de poissons destinés au marché aquariophile. Les poissons seront acheminés par route jusqu’à Dar Es Salaam. Nous prenons contact pour organiser une plongée avec eux durant notre séjour." Hervé Thedy


Lamprologus brevis se laisse relativement bien approcher par le caisson étanche armé de ses deux flashs déportés. © Hervé Thedy


Bateau dédié à la collecte des Cichlidés pour le commerce aquariophile. Les poissons sont stockés dans la grande cuve centrale. © Pierre Rouillan

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire