mardi 9 juillet 2019

Nouvelle expo : Balænopolis.

Dès le mois de septembre 2019, l’Aquarium tropical de la Porte Dorée à Paris proposera une nouvelle exposition sur le thème des sociétés des cétacés : Balænopolis. Baleines à bosse, dauphins, cachalots et orques, chacune de ces familles ont développées des interactions sociales complexes qui structurent les groupes. L’observation de ces sociétés de mammifères marins révèle leur culture, les modes de vie pour se nourrir, se reposer, protéger les jeunes des prédateurs et comment les modes d’apprentissage sont transmis de génération en génération. Mieux les connaître c’est mieux les comprendre pour mieux les protéger. En attendant le mois de septembre, l’exposition Aqua, l’eau de haut en bas continue tout l’été jusqu’au 18 août, du mardi au dimanche.

Aquarium tropical - Palais de la Porte Dorée – 293 avenue Daumesnil -75012
Paris www.aquarium-tropical.fr

Crédit photo : Guillaume Duché.

vendredi 5 juillet 2019

Les chercheurs ont besoin d'aide !


Entre juin 2018 et juin 2019, 70 000 Français se sont engagés dans des programmes de sciences participatives dédiés à la biodiversité*. Au regard de l’urgence à agir, ce nombre demeure cependant nettement insuffisant. La Fondation Nicolas Hulot, le Muséum national d’Histoire
naturelle et l’Union nationale des CPIE appellent à une mobilisation collective, dès cet été.

En quoi les sciences participatives sont-elles utiles pour la biodiversité ?
Il est impossible de placer un chercheur derrière chaque arbre ou dans chaque champ. Il est impensable pour les biologistes de quadriller l’ensemble du territoire pour recenser les espèces. Or, ces données sont aujourd’hui cruciales, non seulement pour établir un état des lieux précis de la biodiversité, mais aussi pour comprendre le comportement des espèces et trouver des pistes concrètes pour agir. Alors que notre biodiversité ne cesse de se fragmenter, les chercheurs ont besoin de l’aide des amoureux de la nature pour récolter des données et alimenter la recherche.

Pourquoi cet appel ?
Parce nous avons besoin d’un maximum de données sur les espèces et sur leurs comportements. Ces données sont indispensables pour accélérer la recherche, mais aussi pour lancer des alertes auprès
des décideurs politiques. Alors que la biodiversité est menacée, les sciences participatives offrent aux citoyens un fabuleux moyen de passer à l’action.

Qu'apportent les sciences participatives aux bénévoles ?
Elles apportent tout d'abord le plaisir de la rencontre. Les bénévoles tissent des liens avec des personnes qui partagent les mêmes passions qu'eux. Bien sûr, le plaisir d'apprendre, de mieux savoir reconnaître une espèce ou un chant d'oiseau est également précieux. Enfin, les sciences participatives offrent l'opportunité de se connecter à la nature pour mieux se retrouver.

Géraldine Audrerie, ingérieure écologue, responsable du projet OPEN à la FNH.


Exemple d'observations à réaliser :

Compter les papillons de nuit à la belle étoile
  • Comment participer ? Il suffit d’étendre un drap blanc sur l’herbe quand la nuit est bien noire et de placer une source lumineuse au-dessus. Attirés par la lueur, les papillons de nuit et autres insectes vont affluer. Au bout d’une heure, il faut les compter, les identifier et remplir la fiche en ligne, sur le site de l’Observatoire de la Biodiversité de la Nuit. Parallèlement, le bénévole choisit une constellation dans le ciel (par exemple celle du cygne, très visible en été) et compte le nombre d’étoiles visibles à l’œil nu (il y en a 9 principales dans celles du cygne). Plus la pollution lumineuse est importante, moins les étoiles sont visibles.
  • Quel est l’objectif scientifique ? Le programme vise à établir un lien entre pollution lumineuse et santé des insectes et papillons de nuit. Ces derniers sont 20 fois plus nombreux que les papillons de jour et jouent un rôle essentiel dans la pollinisation.
  • Où ? Partout en France, même en ville. Des sorties ont ainsi été organisées l’an dernier à La Courneuve. 
  • Pour qui ? Pour tous. En 2016, il y a eu 400 participants aux animations organisées par l’Observatoire, âgés de 3 à 82 ans.
  • Pour en savoir plus : RDV sur la plateforme OPEN : https://www.open-sciences-participatives.org/fiche-observatoire/130


Traquer les griffes de sorcières sur les plages de Bretagne
  • Comment participer ? Il suffit de se promener sur le littoral, de préférence sur les falaises et les dunes. La fameuse « griffe de sorcières », une plante grasse terriblement invasive, envahit les côtes depuis quelques années. Originaire d’Afrique du Sud, elle figure parmi la liste noire des plantes exotiques les plus envahissantes. L’observateur bénévole peut la photographier et partager ses observations via le site du programme participatif BioLit. Si la traque n’est pas fructueuse, il peut se rabattre sur d’autres espèces invasives, par exemple l’algue tueuse d’huîtres.
  • Quel est l’objectif scientifique ? Le programme participatif BioLit, porté par le Muséum national d’Histoire naturelle et l’association Planète Mer, a pour objectif de suivre la biodiversité sur tout le littoral français. Le bénévole a le choix entre plusieurs « actions » : il peut bien sûr traquer les griffes de sorcière (dans le cadre du programme « nouveaux arrivants » centré sur les espèces invasives) mais aussi observer les algues brunes – un écosystème très mal connu des scientifiques – ou alerter sur les zones les plus polluées.
  • Où ? Sur tout le littoral.
  • Pour qui ? Programme accessible à tous.
  • Pour en savoir plus : voir les informations sur le programme sur OPEN : https://www.open-sciences-participatives.org/fiche-observatoire/119

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet de la plate-forme OPEN : https://www.open-sciences-participatives.org/home/

mardi 18 juin 2019

74ème Bourse aux poissons, plantes et oiseaux, le 29/09 (51)

Le Dimanche 29 Septembre 2019, le Cercle Aquariophile et Terrariophile de Reims organise sa 74ème Bourse aux poissons, plantes et oiseaux. Un grand choix de poissons, oiseaux ou matériels seront proposés à tous nos visiteurs. De nombreux éleveurs amateurs venus de plusieurs régions nous
présenterons leurs reproductions ainsi qu’un large choix de plantes aquatiques. Tout les passionnés de poissons, oiseaux trouverons un large choix d’espèces adaptées à chacun. Alors venez très nombreux pour une nouvelle réussite.

Salle Boulevard des Phéniciens, quartier les Châtillons, REIMS 51100- MARNE. (face au collège Paul-Fort)
Ouvert au public de 10h à 17h en entrée libre.
Renseignements au 06.15.04.10.70 , sur notre page Facebook et notre site http://aqua.reims.free.fr


vendredi 7 juin 2019

LimBeurs (BE) le 07 juillet prochain

L i m B e u r s   07 - 07 - 2019, 10.00 - 16.00h.

SPORTCENTRUM KARTERIA, Kluisbergstraat 21 - 3290 Diest (Belgium)
Info Bezoekers - Visiteurs - Besucher :  www.limbeurs.be    
+32 (0) 479 - 21 94 03   en   +32 (0) 489 - 68 25 15
Exposanten Lijst - Liste      2019       2018


jeudi 6 juin 2019

Fête de l'océan , deux lieux pour s’engager : Aquarium Tropical et Muséum


LA FÊTE DE L’OCÉAN
Une fête, deux lieux pour s’engager pour l’océan

Aquarium tropical de la Porte Dorée
Du 6 au 9 juin 2019
Muséum national d’Histoire naturelle, Jardin des plantes
Les 8, 9 et 10 juin 2019
 

À l’occasion de la Journée Mondiale de l’Océan le samedi 8 juin 2019, l’Aquarium tropical du Palais de la Porte Dorée et le Muséum national d’Histoire naturelle se mobilisent autour de la 3e édition de LA FÊTE DE L’OCÉAN.

A l’heure où le milieu marin est de plus en plus menacé par les activités humaines, les deux établissements scientifiques invitent le public à une découverte de la vie au sein de l’océan et de ses littoraux, à comprendre sa vulnérabilité et la nécessité de le préserver.

Expositions, ateliers, projections, ciné-concerts, spectacles et performances mais aussi débats et rencontres avec des scientifiques, organismes de recherche et associations, LA FÊTE DE L’OCÉAN c’est une programmation exceptionnelle proposée aux visiteurs de tous âges – spécialistes ou simples curieux – pour s’émerveiller et s’instruire.

LA FÊTE DE L’OCÉAN c’est aussi une occasion unique de s’engager en adoptant des gestes qui permettront de réduire les impacts sur l’océan et d’apporter sa contribution à sa protection.

Pour la première fois, LA FÊTE DE L’OCEAN est l’occasion du lancement d’une grande enquête participative permettant à chacun d’alerter les décideurs politiques et économiques sur les sujets et les enjeux qui lui semblent les plus importants. Les résultats de cette enquête seront diffusés à l’occasion de la sortie du rapport du GIEC
Océan - Cryosphère en septembre.
 
 
À l’Aquarium tropical de la Porte Dorée qui sera exceptionnellement gratuit tout le week-end,outre les évènements ouverts à tous (animations, concerts, ateliers, ciné-concert), une journée sur les sciences participatives marines, réservée aux professionnels, donne des pistes pour participer à des programmes de recherche ou d’observation sur les milieux marins et littoraux tandis que le congrès des jeunes aquariologistes rassemble de son côté 20 classes d’Île-de-France qui ont travaillé toute l’année sur un thème lié à l’Aquarium tropical.

Cette troisième édition, parrainée par Thomas Lesage et Valérie Masson-Delmotte, est l’occasion d’apprendre en famille à protéger l’océan et ses littoraux.
 
 
Pour ouvrir les festivités au Jardin des Plantes, le Muséum - qui présente actuellement l’exposition OCÉAN, UNE PLONGÉE INSOLITE - organise le 8 juin à 15h la deuxième édition de son rendez vous citoyen : « Les Tribunes du Muséum ». Avec pour thème « AGISSONS POUR L’OCÉAN ! »il s’agit d’un moment privilégié d’échange avec chercheurs, militants, start-uppers… autour des enjeux et des actions concrètes liés à la préservation de l’océan - une déclinaison « Junior » est proposée à 10h30.

Et tout au long du week-end, diverses et variées sont les activités proposées aux enfants (boîte à contes, films, origami de la mer…) mais aussi aux plus grands (Ciné-club, Bar des Sciences…).

Zoom sur les temps forts d’une programmation ludique, pédagogique, artistique et festive !
À L’AQUARIUM !

Ateliers et jeux proposés par les acteurs de la protection de l’océan. Pendant tout le week-end, les partenaires de la Fête de l’océan, accueillent les visiteurs dans le Forum du Palais pour sensibiliser les petits et les grands à la protection de l’océan Avec IRD, Institut de Recherche et de Développement; POC, la Plateforme Océan et Climat ; Mercator Océan ; MSC Marine Stewardship Council ; le collectif Vigie mer ; Under the pôle.
 

Ciné Concert
Guitare, batterie, piano, contrebasses, les 5 musiciens de Cabaret Contemporain transposent la force, la variété et l’hypnose
d’un live électro composé uniquement d’instruments acoustiques pour ce Cinéconcert singulier !
 

L’Océan en musique
Des séances d’écoute dans des transats
permettront d’admirer les aquariums en
musique. Un moment d’immersion, en fin de
journée, dans l’Aquarium plongé dans l’obscurité avant l’extinction totale des lumières des bassins. Une expérience contemplative et méditative hors du temps.
 
AU MUSÉUM !

 
Des ateliers pour jeunes aventuriers
Comment survivre sur une île déserte ? Les
participants dès 5 ans découvrent comment
désaliniser rapidement l’eau de la mer ou
rendre l’eau de pluie potable grâce à une
chaussette…
Les 8-12 ans peuvent embarquer à bord de
l’Octopus pour vivre une aventure entre
science et fiction dans une base océanographique échouée….
 

Un spectacle dédié aux tout-petits
Ce bleu qui nous relie est un spectacle dédié
aux enfants dès 1 an pour explorer sensations, émotions et premiers souvenirs aquatiques. Une invitation au jeu, au bercement des corps, au flottement de l’imagination… Par la compagnie Et puis donc...
 

Protéger l’océan contre la pollution
plastique

Collecte de bouteilles en plastique, ateliers
sur la pollution de l’océan et les bons gestes pour l’éviter : l’association Surfrider Foundation propose des animations pour tous durant tout le week-end !
Et l’association No More Plastic sensibilise
les enfants dès 4 ans, avec notamment un
atelier créatif d’upcycling animé par le studio
Mumuse d’Elsa Muse.
 

mercredi 5 juin 2019

J-3 - journée mondiale de l'océan

Le 8 juin, c'est la journée mondiale de l'océan. A cette occasion, Green Cross, ONG créée en 1993 par Mikhaïl Gorbatchev et dirigée en France par Jean-Michel Cousteau, fête dignement l'océan, et propose des solutions pour un océan protégé et une humanité préservée.

C'est notamment l'occasion :
  • de parcourir "Océan, des clés pour AGIR", disponible en libre téléchargement sur https://www.desclespouragir.fr/#publications (commande de l'ouvrage papier possible en ligne - 5 euros), et d'en mettre en oeuvre les solutions,
  • de participer, autour de la journée mondiale de l'océan et un an avant l'ouverture du Congrès Mondial de l'UICN, à Marseille, aux Voiles de l'Environnement et de l'Energie. Entrée libre sur invitation pour la journée de conférence du 7 juin, les inscriptions sont ouvertes sur http://bit.ly/V2E7juin


8 juin, 18h00, Ocean Impact & Me 

Green Cross France et Territoires, lance le 8 juin 2019 le mouvement Ocean Impact & Me, des actions concrètes pour l'océan. A 18h, depuis la Nautique à Marseille, nous reviendrons sur l'événement, et dévoilerons notamment le T-Shirt OceanImpact & Me, co-réalisé Green Cross X Soslo, grâce au visuel victorieux du concours. La lauréate, Ingrid B, est une artiste peintre très engagée sur la question de la préservation des littoraux. Une exposition éphémère de ses oeuvres, dont certaines sont réalisées avec du plastique collectée sur les plages, sera installée.



Voiles de l'Energie et de l'Environnement - journée de conférence le 7 juin 2019 à Marseille

Pour la deuxième année consécutive, Green Cross France et Territoires est partenaire de l’édition 2019 des Voiles de l’Energie et de l’Environnement, du 7 au 9 juin à Marseille, plus précisément à la Société Nautique de Marseille et au Palais de la Bourse., et co-organise le programme de la journée du 7 juin.


Programme de la journée de conférences et de débats :
Horaire : 09h00 à 17h00
Lieu : Palais de la Bourse de Marseille
Animation par Nicolas Imbert, Directeur Exécutif Green Cross France et Territoires
  • 09h00 : accueil
  • 09h15 - 09h30 : ouverture de l’événement
  • 09h45 - 10h45 : Table ronde introductive : pourquoi y-a-t-il urgence à accélérer la transition ? Comment faire système, jouer en équipe ?Thèmes abordés : l’urgence climatique et la feuille de route de l’accord de Paris (CoP 21) / air, climat, énergie : enjeux et urgence pour une ville littorale en Méditerranée / des enjeux essentiels, des priorités à reconsidérer, un océan de solutions / des opportunités de nouvelles activités créatrices de valeurs et de richesses / la nécessité d’une co-construction à hauteur humaine / des bénéfices importants à accélérer la transition pour mieux vivre ensemble
  • 10h45 - 11h00 : pause-café.
  • 11h00 - 11h15 : première inspiration : un océan à préserver, des clés pour agir, une urgence à le faire
  • 11h15 – 12h15 : Seconde table ronde : tourisme, plaisance, régate – sommes-nous exemplaires ? Quelles forces, quels retours d’expérience, quelles perspectives d’amélioration ? Thèmes abordés : éco-événements, impact du tourisme, évolutions de comportements, navires et outils du plaisancier, importance de l’éco-conception, gestion du cycle de vie, économie de la fonctionnalité, biomimétisme
  • 12h15 - 12h35 : deuxième inspiration : le Fort du Petit Langoustier
  • 12h35 - 13h45 : buffet.
  • 13h45 - 14h45 : troisième inspiration : la Mer, source d’énergies à préserver
  • 14h45 - 15h10: Retour d'expérience : le raccordement à quai au port de Marseille. Thèmes abordés : transition du transport maritime, les différents leviers et les options possibles, branchement à quai, quelles interfaces entre la terre et la mer, que font nos voisins, quelles sont les concurrences établies et émergeantes, quels retours d’expérience mondiaux, quels défis pour la Méditerranée et pour le quart sud-est de la France…
  • 15h10 – 15h50 : Premier défi à venir : la plateforme éolienne, partage et co-construction
  • 15h50 – 16h30 : Second défi à venir : qualité de l’air et transition énergétique littorale – quels impacts, quels retours, quels enjeux ?
  • 16h30 – 16h45 : Le regard de ...
  • 16h45 - 17h15 : Conclusion

Les premiers intervenants confirmés sont :Robert Assante, Adjoint au Maire de Marseille, délégué à l'environnement, Frédéric Béringuier, Directeur territorial - Enedis Provence-Alpes, Jean-Philippe Bonnet, Délégué Méditerranée - RTE, Flavia Faggina, Responsable Commercial et Communication - Team-Winds, Marc Frilet, Petit Langoustier Porquerolles ; laboratoire pour une Planète Durable, Hubert Greiveldinger, Directeur de l'innovation - ELENGY, Guy Herrouin, Directeur stratégie - Pôle Mer Méditerranée, Nathalie Ille, Fondatrice - Earthship Sisters, François Jalinot, Vice Président de la Société Nautique de Marseille, Romain Laffont, Directeur de Polytech Marseille, Loïc Le Helley, Responsable de l'Ecole de voile de Marseille, Corinne Lepage, Avocate associé, ancienne Ministre de l'Environnement et député européenne, Geneviève Maillet, Avocate associé spécialiste en droit des affaires et de la concurrence, bâtonnier, Hervé Moine, Directeur adjoint des Ports, élu CCI Var, Jean-Paul Mouren, Initiateur de la Charte du Plaisancier, Sentinelle de la mer
Gaëlle Rebec, Directrice Régionale de l'Ademe en Provence Alpes Côte d'Azur, Sophie Rouan, Chef du Département Voyageurs et Energie au Grand Port Maritime de Marseille, Georges Seimandi, Président des Voiles de l'Energie et de l'Environnement, Jean-François Suhas, Président du Club de la Croisière Marseille-Provence et élu CCIMP, Thierry Tatoni, Enseignant chercheur à Aix-Marseille Université, Eric Villalonga, Président de la Chambre des Energies Renouvelables et de l'Environnement de Monaco, Philippe Zichert, Membre élu CCI Marseille-Provence...
.

Pour en savoir plus : Green Cross France et Territoires est présente sur les réseaux sociaux  Facebooktwitter et LinkedIn.
Soutenir Green Cross - http://gcft.fr/WP/soutenir